Partagez | 
 

 i'll be the actress starting in your bad dreams. (alix&&jessica)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jessica Drake
⟨ CAT IN THE BOX ⟩
⟩ messages : 27
⟩ depuis le : 07/10/2017
⟩ avatar : nina dobrev.
⟩ crédits : lempicka pour l'avatar et tinyheart pour la signature.

⟩ âge : vingt huit ans.
⟩ ville : new york.
⟩ profession : cette blouse blanche tombe parfaitement sur ses petites épaules, la voici en pleine résidence au service de pédiatrie.
⟩ sac à dos : ticket vacances toutes destinations (4/4).
⟩ dollars us : 68
http://internetcommunity.forumactif.com/ http://internetcommunity.forumactif.com/

Message

but i get smarter, i get harder in the nick of time. honey i rose up from the dead, i do it all the time. i've got a list of names, and yours is in red, underlined. i check it once, then i check it twice.(@look what you made me do - taylor swift // beerus)
i'll be the actress starting in your bad dreams.
☆ alix & jessica ☆

Elle était beaucoup trop bien là, allongée dans ce lit, contre lui. Leurs jambes étaient entremêlées tandis que la tête de la brunette nichée contre le cou du brun. Mais rapidement, elle finie par légèrement émerger, s'enivrant dés le réveil de cette odeur beaucoup trop divine au goût de la brunette. Ouvrant les yeux, elle finie par se redresser légèrement, observant le brun encore endormis. Il est si paisible, si divin, là, comme ça. Elle jette un regard au réveil : 9h30. Elle hait se lever à cette heure-ci un dimanche matin, surtout quand elle pourrait rester dormir avec l'homme de ses rêves. Seulement, son corps est habitué aux réveils, au plus tard à cette heure-ci. Un soupire et la voilà se redressant légèrement, laissant ainsi la couette entièrement au brun avant d'enfiler la chemise que le brun avait porté la veille. Elle adorait, porter ses t-shirt ou ses chemises : elle se sentait toujours tellement bien dedans. Et elle savait aussi qu'Isaac adorait la voir porter ses chemises à lui, d'après lui ça avait tendance à « éveiller ses fantasmes les plus fous ». Elle n'avait jamais vraiment su de quoi il s'agissait, elle savait juste que généralement, quand ils étaient dans un contexte intime ça pouvait le rendre totalement fou. La belle dépose ses lèvres sur le front de celui-ci avant de s'extirper silencieusement de la chambre, refermant discrètement la chambre derrière elle.
Elle commence ainsi à s'aventurer dans son appartement, petite routine débutant. Journée off, la dernière d'une courte liste. Il faut dire que la demoiselle travaille dans un domaine particulièrement éprouvant, et puis même si aujourd'hui, elle arrivait presque à la fin du cursus étude, elle devait continuer à travailler, ainsi, elle s'accorderait probablement quelques révisions en fin d'après midi.

La demoiselle arrive ainsi dans la cuisine, commençant ainsi à préparer un habituel petit déjeuné. Tout semble si calme, c'est agréable. Pour l'instant en tout cas. Il faut avouer que cet appartement, même si elle serait bien en plein Brooklyn est particulièrement divin, offrant une vue sur l'Hudson et lui permettant de se sentir particulièrement bien. Moderne, on s'y sent tout de suite bien. Quand ils l'avaient visité, elle avait d'abord hésité dû au prix élevé mais Isaac lui avait clairement fait comprendre que c'était tout sauf un problème et entre temps, son salaire avait augmenté lui permettant de participer un peu plus à chaque fois.
Eau en train de chauffée, tartine également, elle se tient là, observant la vue en bas, l'eau particulièrement plate et calme de l'Hudson. Elle l'aime cette ville, et c'est clair que jamais elle ne prendrait l'initiative de partir. Probablement qu'elle y crèverait, mais elle est tellement extraordinaire. Elle se retourne, attrapant la tasse, plongeant l’infuser dedans et ensuite prenant l'eau enfin bouillante. Elle glisse une mèche de cheveux derrière son oreille tandis qu'elle remplie celle-ci. Rapidement, elle sent un regard sur elle, ce qui aurait le don de lui faire sourire. Parce que pour elle, il ne peut s'agir que d'une seule personne pour être là, à l'observer. Le pain est prêt, elle pose la bouilloire et attrape la tartine aux côtés. « Vous êtes qui vous ?! » Elle redresse la tête, fronce les sourcils avant de tourner le visage vers la voix d'où provient cette question et elle tombe sur un gars de probablement son âge, torse nue, le genre mannequin sorti tout droit d'un magazine ou d'une pub de sous-vêtement. « Pardon ? » demande-t-elle. Il la prenait de court, il lui posait la question alors qu'il se trouvait là dans l'appartement sur lequel son nom apparaissait. Elle réalisait même que cette chemise était ouverte, offrant une vue sur les sous-vêtements de la demoiselle. Elle la ferme précipitamment, ne sachant même plus ou se mettre. Surtout qu'elle l'a vu, le regard relooker à son égard. « Est-ce que je peux vous retourner la question ? » Ensuite, une voix se fit entendre un peu plus loin et le visage de Jessica se fermait. Évidemment. Le regard devient noir à l'égard de l'autre brune qui apparaît dans son champs de vision. Alix est chanceuse qu'elle n'ait pas sa tasse entre les mains actuellement parce que là, elle bouille intérieurement. Là, c'est bon, elle craque. Puis elle regarde la brune avec un air blasé, avant qu'elle se mette à rire légèrement. « En fait tu lui as dis que c'était ton appart ? » demande clairement la demoiselle à Alix. « Est-ce que je dois te rappeler qui d'entre nous deux participe au loyer pendant que l'autre n'en glande pas une et se permet de ramener ses plans culs dans MON appartement en me faisant passer pour l'étrangère ? » Le gars semble désolé, d'un seul coup. « désolé, je savais pas ... » il se sent con, et elle, elle craque mais elle a de quoi. Elle en peu plus de cette poupée siliconé pourris gâté qui pense que le monde lui est dû. Elle sait qu'Isaac acceptera jamais que Jess décide la foutre à dehors, et même Jess possède un certain respect, une étique qui fait qu'elle le ferait pas. Cependant, y a des limites. De quelques jours, c'est devenu des semaines et elle se permet ça. Peut-être qu'une discussion serait à avoir avec son fiancé. Si Jessica doit prendre sur son temps libre pour visiter des appartements, alors elle le fera, mais au moins, Alix n'aura plus aucune excuse pour rester ici. Elle serait même prête à se porter garante et à mettre la caution, le reste elle est largement capable de se débrouiller vu le fric qu'elle bouffe dans la chirurgie et les folies. Elle en fera un peu moins, c'est tout. Surtout qu'Isaac n'a jamais voulu lui dire, mais elle est presque sûr que l'argent qu'il gagne passe aussi pour sa sœur. Ca l'étonnerait même pas qu'elle aille piqué dans ses cartes des crédits – alors que la brunette du nom de Jess avait un compte commun auquel elle elle touchait qu'en cas d'extrême d'urgence – ou pour tout ce qui concernait les trucs commun, principalement l'organisation du mariage.

Dim 8 Oct - 15:54
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alix Morello
# PLASTIC BIMBO
⟩ messages : 47
⟩ depuis le : 08/10/2017
⟩ avatar : kylie jenner
⟩ crédits : .cranberry
look what you have made me do
⟩ âge : vingt-quatre ans
⟩ ville : new-york
⟩ profession : poker player & model
⟩ sac à dos : ticket vacances toutes destinations (4/4).
⟩ dollars us : 69
http://traintonight.forumactif.com/t140-how-long-has-this-been-going-on-l-alix#490 http://traintonight.forumactif.com/t149-ny-flower-made-of-iron#584

Message

I'LL BE THE ACTRESS STARTING IN YOUR BAD DREAMS.
alix & jessica
BUT I GET SMARTER, I GET HARDER IN THE NICK OF TIME.

La soirée de la veille avait encore été rude. Le réveil avait affiché quatre ou cinq heures du matin lors de son retour à l'appartement, elle n'était plus trop certaine, encore légèrement alcoolisée sûrement. Pourtant, au lieu de profiter d'une bonne grasse matinée, elle s'était réveillée assez tôt afin d'appliquer son rituel matinal : servir le café à son amant, profiter d'une douche caliente en sa compagnie avant de le mettre docilement à la porte. C'était toujours ainsi, hors de question d'en garder un dans les pattes plus longtemps, cela ne servait à rien. On pouvait aisément croire qu'elle était le genre de jeune femme à avoir été blessée par la gente masculine et qui préférait désormais se protéger en instaurant des barrières pour ne plus tomber amoureuse, mais il en était tout autre. Alix était simplement bien trop égoïste pour penser à une potentielle moitié, trop égoïste pour réussir à se montrer fidèle, trop égoïste pour faire passer les besoins d'un tiers avant les siens.
L'homme du jour -puisqu'il s'agissait pour le moment de personne masculine, Alix n'ayant pas encore réellement tenté l'aventure avec les femmes- venait de s'échapper du lit, cherchant à tâtons la direction de la machine à café tandis qu'elle se rhabillait. Dehors elle enchaînait les scandales et les shootings dénudés, mais dans cette habitation, la  jeune femme faisait attention à porter au minimum des sous-vêtements afin de ne pas croiser son grand-frère dans le plus simple appareil.
"Adam ! s'exclama-t-elle en entendant des voix s'élever de la cuisine. Zach ? Bastian ?"
Le prénom ne lui revenait pas, comme souvent. Celui ci n'était que le mannequin de chez Abercrombie & Fitch qui lui avait noté son numéro de téléphone sur le ticket de caisse, probablement attiré par ses injections labiales ou ses imposants implants fessiers quelques jours auparavant. Mais peu lui importait, c'était plutôt le spectacle d'une Jessica scandalisée qui la faisait jubiler intérieurement.
Passivement, la brunette siliconée entra à son tour dans la pièce en réajustant son peignoir Victoria's Secrets autour de sa taille. D'une main, elle poussa légèrement le mannequin afin d'atteindre la cafetière. Les embrouilles s'avéraient matinales aujourd'hui, il lui fallait donc un bon remontant pour entamer la guerre.
"En fait tu lui as dis que c'était ton appart ? commença à s'égosiller la presque trentenaire. Est-ce que je dois te rappeler qui d'entre nous deux participe au loyer pendant que l'autre n'en glande pas une et se permet de ramener ses plans culs dans MON appartement en me faisant passer pour l'étrangère ?
- C'est mauvais la frustration Jess, répondit Alix avec un sourire narquois. Tu vas nous faire des petites rides... Ce serait dommage pour le mariage."
Hors de question de rentrer dans son jeu en lui rendant des comptes, malgré ses origines au sang chaud, Alix savait parfaitement se tenir pour manipuler son entourage. Elle aurait pu lui crier des méchancetés, lui avouer qu'elle venait de dépenser hier soir le pactole gagné lors de son dernier tournoi, mais elle préféra se montrer maligne et nicher son visage dans sa tasse. Quelques gorgées plus tard, elle laissa la fin de la boisson au mannequin, en le sommant de retourner dans la chambre.
"Il faudrait d'ailleurs songer à ajouter mon prénom sur la sonnette, ce sera plus facile à trouver..."
Elle marqua une pause durant laquelle elle détailla Jessica de haut en bas, comme elle savait si bien le faire pour mettre mal à l'aise n'importe qui. Intérieurement, la joueuse de poker ne pouvait que remarquer la plastique avantageuse de sa belle-sœur, mais rapidement sa haine prenait le dessus. Son petit minois, ses manies, ses valeurs, tout l'ennuyait profondément chez cette femme.
"J'espère que tu n'as pas réveillé Isaac, fit-elle comme un reproche non dissimulé. Le pauvre a bien besoin de repos, entre les tournages et votre couple, il n'a pas la vie facile."




Lun 9 Oct - 15:21
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jessica Drake
⟨ CAT IN THE BOX ⟩
⟩ messages : 27
⟩ depuis le : 07/10/2017
⟩ avatar : nina dobrev.
⟩ crédits : lempicka pour l'avatar et tinyheart pour la signature.

⟩ âge : vingt huit ans.
⟩ ville : new york.
⟩ profession : cette blouse blanche tombe parfaitement sur ses petites épaules, la voici en pleine résidence au service de pédiatrie.
⟩ sac à dos : ticket vacances toutes destinations (4/4).
⟩ dollars us : 68
http://internetcommunity.forumactif.com/ http://internetcommunity.forumactif.com/

Message

I'LL BE THE ACTRESS STARTING IN YOUR BAD DREAMS.
alix & jessica
BUT I GET SMARTER, I GET HARDER IN THE NICK OF TIME.

Elles se regardaient, tel deux félins prêt à rugir sur l'autre. Laquelle aurait l'avantage ? Pour l'instant aucune, vu qu'elles passaient leur temps à se tirer dans les pattes. Pourtant, Jessica optait pour rester calme, apportant cette tasse bouillante à ses lèvres, buvant ainsi de longues gorgées de ce thé délicieux qu'elle venait de se préparer. Et étrangement, la remarque sur les rides ne lui firent ni chaud, ni froid pour cause, Jessica n'avait aucun problème avec son physique. Il y avait ces jours, ou elle se sentait plus grosse que d'autres, plus fatiguée que d'autre mais elle continuait de se dire qu'en finalité, elle n'était pas à plaindre. Une silhouette fine mais légèrement musclé, aux formes bien présente et si il y avait bien un avantage par rapport à Alix c'est qu'elle, elle était cent pour cent naturel. Et elle acceptait de vieillir, parce que c'était la manière dont les choses se passaient dans la vie, et ça, elle le savait. « Tu dois te sentir particulièrement mal dans ta peau pour que tu te rabaisses à ce genre de remarque. » balançait-elle. Elle savait pas si c'était véridique, mais pour une personne aussi adepte de la chirurgie et de la perfection, ça serait peu étonnant. Et si Jessica était une personne d'ordinaire gentille, en vue de la manière dont Alix la traitait elle se gênait pas pour piquer là ou ça faisait mal. Parce que c'était comme ça, entre elles. « Et venant d'une poupée gonflable, ça m'étonnerait même pas. » balançait-elle d'un air aussi mesquin que celui de la brune. Elle voulait jouer ? Elles allaient jouer.

Si elle pouffait sur cette histoire de boite au lettre, dû au ridicule de situation, elle n'appréciait pas réellement les remarques concernant son couple. Parce que sa relation avec Isaac était largement plus saine que celle qu'elle avait avec son frère. Jessica se demandait souvent si elle n'avait pas développé une sorte de syndrome d'oedipe pour son frère, pour être autant coller à ses basques. Jessica n'avait pas l'impression de pouvoir vivre librement avec lui, elle avait l'impression qu'elle sentait toujours le besoin de s'incruster au point qu'ils allaient jusqu'à se faire des week end en amoureux sur un coup de tête tout ça pour ne pas qu'elle les rejoignent. C'était malsain, et le fait est qu'elle s'incrustait trop dans cette vie commune qu'ils faisaient à deux. C'était eux deux, pas eux trois. Et ça l'inquiétait toujours un peu Jessica, inquiète qu'il s'amuse à raconter leurs ébats sexuels à la cadette – même si ça serait encore plus glauque et que vu la manière qu'il avait d'adorer les choses, elle doute que ça soit négatif. Sans compter qu'ils étaient particulièrement créatif – et bruyant lorsqu'Alix n'était pas dans les parages.
Mais elle n'aimait pas qu'on critique sa relation, car cette même relation était des plus saines. Elle et Isaac n'étaient pas constamment collé l'un à l'autre, mais quand ils se retrouvaient c'était comme au premier jour. Ils passaient des nuits entières à rire, à discuter, à chiller, tout comme parfois, ils profitaient de ces mêmes journées pour tester des positions encore inconnus dans leur répertoire sexuel. Ils avaient une relation fusionnelle, et ça les faisait toute jalouser, les nanas avec qui elle travaillait. Car pendant que toute fricotaient avec des collègues d'hôpital, elle, elle revenait le soir avec pleins de choses à lui raconter, et c'était souvent réciproque. Jess, elle adorait l'écouter parler. Il avait ce truc captivant, cette manière de l'enchanté. Et à chaque fois, elle tombait un peu plus amoureuse de lui. Mais ça se voyait. Car ils avaient ce truc, ce même regard, ce bien être. Alix pouvait dire ce qu'elle voulait, leur couple c'était du solide. Et elle savait qu'avoir accepté sa demande en mariage avait été la chose la plus extra qu'elle ait pu faire. Parce que c'était eux deux, et que tous les deux, ils étaient extraordinaire.
Ainsi la miss s'avançait, cette tasse en main, jusqu'à finalement se retrouver en face de la brune, l'observant avec cet air hautain. « C'est vrai que c'est moi la plus fatigante. » Elle pouffait légèrement au nez de la brune avant de quitter la cuisine, avançant dans ce même appartement pour finalement pousser la porte de la chambre qu'occupait la cadette de son fiancé. Elle voyait ce gars là, assis, un peu perdu. « T'as cinq minutes pour enfiler tes fringues et dégager d'ici. » il relève le regard vers elle, l'observant avec un air presque bête. « Sinon j'appelle les flics. » C'était clair, net et précis. En soit, Jessica pouvait comprendre, respecter tout ça. Mais elle ne voulait pas voir des inconnus se dandiner dans son appartement, ni subir les ébats sexuels de la brune. Déjà qu'avec Isaac ils faisaient leur possible pour rester le plus silencieux possible lorsqu'elle était dans l'appartement, elle, elle ne voulait pas subir ça, elle n'avait pas à le subir. Elle se retourne, fait un clin d'oeil à Alix avant de se diriger de nouveau vers la cuisine. Posant sa tasse, elle commence ainsi à préparer un plateau et un petit déjeuné des plus équilibrés. Elle le connaît par cœur Isaac, elle sait ce qu'il mange pour gagner sa forme physique, ce qu'il préfère éviter, ce qu'il aime et ce qu'il déteste. Tout ça est noté dans un coin de sa tête et dés que l'opportunité pour elle se présente de pouvoir lui faire le luxe de lui apporter des petites intentions de ce genre, elle le fait. Car elle sait qu'il adore autant qu'elle aime lui faire plaisir. Voir son regard s'illuminer en voyant ce petit déjeuné prêt. A chaque fois, ça marchait. Et Alix ou pas, qu'importe, elle ne changerait pas ce genre d'habitude juste pour satisfaite la brune.




Lun 9 Oct - 21:21

_________________

(she is the same as wine. without patience, you will never see how better she gets with time.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message


Revenir en haut Aller en bas
 
i'll be the actress starting in your bad dreams. (alix&&jessica)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Relationship of an Actress [Ai Masano]
» All Star Game Lineup
» Melty Blood Actress Again Current Code
» Katelia ◮ No fun and games, mayhem starting today
» F ■ (Willa Holland) Je peux croire en l'humanité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♛ LAST TRAIN TONIGHT :: 
THE BIG APPLE
NEW YORK
 :: ⟩⟩ MANHATTAN
-
Sauter vers:  
NAVIGATION
⟨ SE BALADER ⟩

⟩ NOTRE FICHE
⟩ ANNONCES DE RPS
⟩ ARCHIVER UN SUJET
⟩ ALLER AU FLOOD
⟩ DÉPENSER SES $
⟩ FOIRE AUX QUESTIONS
MEMBRES
⟨ DU MOIS ⟩


PARTENAIRES
⟨ NOS COPAINS ⟩


⟩ voir la pub bazzart
SCÉNARIOS
⟨ on les attend ⟩




⟩ voir les autres scénarios